Accueil

New school

 

 

 

 

                  

                   Il y a trés longtemps ...

 

 

Le Cercle des Elèves et des Professeurs retrouvés

              des Ecoles publiques de Privas

 

 

 0-schools.jpg

                                                                                                             Document Jean - Claude Delolme

 

 

                                          L'Epopée de notre Cercle ...

 

 

 

De la Genése à la journée de Bourg Saint Andéol

 

 

Likeabird2

 

 

                                                                                      John paul

                                                                                                                   JP

 

      meteo 41   Le chemin de mes Ecoles ...meteo 29

  guitariste 35

 

 

school-8.jpg

                                                                                                                                                                                                         

 school-6.jpg

school-4.jpg

 

 

        Schools

                           cm-2.jpgschool-2.jpg

 

 

 college-classique.jpg


 par Jean - Paul Perrier élève de Bésignoles , de la Recluse , du CC et du Bahut
 

ecole livre33

 

 

A la question

  " quelle est l'origine de ta décision de créer le Cercle des Eléves   ? "

                                                  la réponse tient en deux mots :

                                                            " une odeur " .

 

 Non ce n'est pas celle des madeleines de ma grand - mère comme pour l'ami Marcel ... cette odeur que ma vie d'adulte  m'avait fait  oublier était celle du chemin de mon école dans les matins brumeux et frisquets des automnes de mon enfance .. Il a suffi qu'elle revienne à mes narines et cela s'est produit en Octobre dernier .

 

Je me rendais comme chaque Samedi au marché de Privas par la route du Ruissol quand , à la hauteur de l'ancienne propriété du docteur Chandelier je sentis une effluve qui me fit arrêter ... elle me rappelait quelque chose ; intrigué j'en cherchai l'origine ...

Je la trouvai devant le grand portail vert qui ouvre sur le chemin qui mène à Bésignole : là , des feuilles de platane amoncelées par un cantonnier matinal se consumaient en donnant une senteur que je connaissais ... comprenant que j'étais à nouveau sur le chemin de l'école je respirai à pleins poumons l'odeur de mon enfance et en chantant dans ma tête je descendis l'allèe des marronniers qui m'attendait depuis si longtemps ...

0-bezignolles.jpg

                Je me trouvai bientôt dans ce qui fut la cour de récréation de ma première école l'Annexe de filles 0-enf.jpgqui " acceptait " les garçons à la Maternelle et au Cours préparatoire . ..

                          

 

bezignolles-1948.jpg

                            

 Je vis qu'un grand bâtiment s'était installè sur la colline du " Jambonneau " espace de bosquets serrés et de buissons épais que mon imagination d'enfant transformait en forêt vierge .  

 

img777.jpg

                                                    photo collection Hortense Banoin

 

Cette même imagination revenue me fit entrer dans le couloir qui menait , à droite à la classe des Maternelles de Madame Bascou , des Cours préparatoires et élémentaires de Madame Clauzel  et des Fins d'étude de Madame Cachard  , à gauche à la grande salle de jeuxoù les jours de pluie les belles normaliennes faisaient des rondes gracieuses  ,rytmées par le tambourin de Madame Chambaud  ... Ici se déroulaient les fêtes de Noël et du printemps ... je vous jure que j'ai entendu Madame Maugendre jouer à son piano " Mon beau sapin " .

Pour rentrer sur Privas je pris la route des Mines ; passant devant l'Ecole des Fréres

school-1-b.jpg

je me revis avec mes copains de l'Annexe livrer de nombreuses batailles d'Austerlitz ou de Waterloo contre ses occupants aux blouses noires ; heureusement les boulets de canons étaient des boules de neige inoffensives ( exceptées celles " plombées " de petites pierres par les perfides des deux camps ) . Mais cela ne nous empêchait pas le mois de Mai venu de faire tous ensemble , Républicains et Royalistes de mémorables razzia de cerises et d'inoubliables baignades au " Petit Rhône "  de Tourtoin et au " Gour de Soyons " à Saint Priest . 

img880.jpg

 

   J'arrivai rue de la Recluse devant l'emplacement de l'Ecole de garçons aujourd'hui disparue , là m'attendaient Messieurs Clauzel et Mouton mes maîtres       .

                                 0-0-annexe-recluse.jpg

        Ptoto Archives Fernand Bourret

                                           

         Ils se tenaient devant trois grandes cartes de France , économique , historique et géographique  dont les bords dentelés par le temps montraient avec fierté qu'elles dataient du temps où les " Instits " étaient les " hussards noirs " si nécessaires à l'instruction et à l'épanouissement de notre jeune  République ...     Revenant quelque peu sur mes pas je regardais pendant un long moment les bâtiments qui furent pendant plus d'un siècle ceux de l'Ecole Normale d'instituteurs

school-1-a-1.jpgMonsieur Tirman  nous fit avec sa gentille rigueur alsacienne découvrir la gymnastique  . Cette Ecole Normale si chere à Monsieur Violette  fut notre Académie française et ses élèves maîtres nos exemples .         

Je me dirigeai vers le centre ville ; apercevant l'ancien cinéma " le Royal " je pensai au  temps du " Ciné-club " et il me souvint qu'un Jeudi de 1951 la salle entière se leva pour ovationner le titre du film qui apparaissait sur l'écran :    0-vivre-en-paix-3.jpg                                                                                                  

    Ce film était présenté par Monsieur Faivre professeur de philosophie au Collége , un des plus compétents de son temps .

                                                                             

       Je remontai ensuite la rue de la République

ag-2010-004.jpg

  pour m'arrêter sur la place du même nomprivas1000.jpg

 où Monsieur Mouton nous emmena un jour voir " la place de l'échafaud " ... Déjà à cette époque je me demandais pourquoi notre République privadoise si belle sur son obélisque avait eu besoin de ce sang ...

                                                  

Par la place de la mairie ...pirlou-mairie.jpg

L'Arche de la Préfecture ...

privas-2000-1.jpg

Le Boulevard du Vernon ...

 

privas-2001.jpg

 

j'atteignis la place des " Mobiles "

pirlou-monument.jpg

d'où je contemplai le Collége moderne de jeunes filles .

cm.jpg

Des souvenirs heureux m'envahirent , je me vis adolescent comblé savourer dans la cour ombragée la fête du " Sou des Ecoles laÏques " et applaudir avec enthousiasme les chants de la " Cantorietta " de Madame Broué

 img868-2.jpg

 

                et de  la " Belle Equipe " de l'Ecole Normale .

 

                                            0-belle-equipe-2.jpg

 

    Reprenant mon pélerinage je m'arrêtai devant le Cours Complémentaire ; ici les plus valeureux des Ecoles communales continuaient leurs études aprés l'examen " des bourses " .

img849.jpg

 

Bien que le superbe porche d'entrée ait été remplacé par une  fenêtre administrative rehaussée

cc-100.jpg

je pénétrai dans la cour , ne me demandez pas comment  ; j'ai vu  mes enseignants ; ils étaient tous là  ... Monsieur Conte

un peu bourru mais si gentil , caressant son bâton qu'il prénommait " Joseph " , Monsieur Margirier le directeur , impressionnant mais trés humain , Monsieur Géal de Toulaud

Geal 1nous dictant " la maison de Claudine " , Monsieur Coulomb , " Duclos " , nous faisant  aimer avec ses manières " musclées"  la géomètrie

 

 

                                Fredon

Monsieur Fredon autant épris de gym que de lettres ...

 

 Monsieur Bresson et son beau français agrémenté de quelques rencontres de football accompagnées de vin chaud au Vans

  

0-cc-500.jpg

 

Monsieur Buissou au fort accent de Carcassonne , Monsieur Lemaire notre prof de gym , Melle Mac Nab " the teacher " petite Canadienne de Montréal et Melle Bertrand qui nous parlèrent si bien de l'Ecosse et du Loch Ness

 

loch-3.jpg

   

Je quittai avec regret mon cher " CC " mais le " Bahut " m'attendait  ...

 

passant le stade Paul Rascle

CPA 07 PRIVAS STADE PAUL RASCLE ANIMEE  - Privas

La photo ci - dessus provient de Photo www. del campe. net

 

j'atteignis la place du champ de Mars ;  j'aperçus alors un athlète bronzé commandant de la voix et du sifflet une classe d'élèves ;  c'était Monsieur Crouzet mon prof de gym , le papa de Nanette notre camarade ...                                           Roger roger

 

                                            Photo collection Monsieur Mouton Directeur Ecole Annexe rue de la Recluse

 

 

son lègendaire scooter blanc l'attendait sous un platane .

 

Je montai le boulevard de la Glacière en courant presque ...  je débouchai sur la place des prisons ... Le " devant du Collège " a changé mais mon imagination remit en place le cadre et la vie des années passées ... aprés le portail d'entrée

portail-1.jpg j'aperçus le concierge qui tenait la branche principale de l'arbre centenaire en donnant l'impression de s'y suspendre justifiant son sobriquet de " Tarzan " ; j'étais surpris car il portait une chemise blanche ... arrivant dans la cour je compris .

Nous étions en 1954 et j'arrivais en pleine cérémonie de la remise d'une médaille ; la Légion d'honneur était attribuée à un enseignant et le récipiendaire était Monsieur Oisel

 

y-7.jpg

professeur des sciences physiques .

 

 

 Tous les professeurs étaient présents ; Madame Guépin , la " Thot " portait une belle robe bleue ... Monsieur Lacroux

" The Big " arborait un chapeau neuf et caressait ostensiblement une nouvelle écharpe , Monsieur Cayré , le " Couétou " jouait des doigts gantés sur sa fine moustache " Westminster fashion " ,  Monsieur Devoivre avait ciré ses bottes de motard et laissé son violon dans sa boite , Monsieur Bastian    " The teacher "  ne fumait pas sa pipe légendaire , Monsieur Domeysel    " Miloche " avait laissé sa canne à pèche dans un coin , Monsieur Baumelle " le Fiori " ressemblait de plus en plus à un italien , le noeud papillon de Monsieur Fontvielle " Fonfon " se prenait pour un insecte géant d'Amérique du sud , Monsieur Massotrayonnant dans un costume bleu n'en perdait pas pour autant son latin , la tête de Monsieur Jacquier " Totor "disparaissait presque sous une écharpe blanche .   Le Principal Monsieur Lesbros dans un habit sombre qui essayait de le grandir escortait Monsieur le préfet Jeanjean en sautillant ... Monsieur Royer " Staline " le surveillant général veillait sur ses troupes d'élèves alignés en rangs parfaits , enfin presque parfaits ...

Monsieur Crouzet revenu du Champ de Mars avait oubliè sa cravate mais restait serein comme toujours ...

     

             Je quittai la cérémonie juste aprés que monsieur Oisel eut dit qu'il trouvait son surnom de " pioutou " trés affectueux . Je rentrai chez moi la tête pleine de ces visions heureuses ...

 bast-2.jpg

              

 

       Aprés la cérémonie champagne à la mairie en l'honneur de monsieur Oisel entouré de Messieurs Gounon , Chaix , Jeanjean et Lesbros .

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire