Monsieur Roger Crouzet 

notre professeur d'Education physique     

 

 

 

 

        Monsieur crouzet r

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au tout début des années 30...... Monsieur Crouzet

 avec ses camarades de l'Ecole Normale  sur le Champ de Mars....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Mr Mouton

Archives :

Mme Mouton-Talbot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques années plus tard, devenu lui-même prof, Roger avait amené sur le stade de Grenoble des gloires du Collège tout à fait reconnaissables...

 

 

 

 

 

 

 

 

JUIN 1942 à Grenoble au championnat d'académie

 

 

De gauche à droite : BAUVIER, CROUZET, SERRE, LEMAIRE et CHAMPANHET.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAUT EN LONGUEUR

SUR LE STADE PAUL RASCLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est Robert Monclar, 15 ans, qui saute ... loin !

!

 

 

 

 

 

Roger Crouzet a placé Giorgi à la planche ; celui -ci avait déjà été à ce moment là, champion de France cadet du 80 m plat en 9s 2/10

 

 

 

 

 

Quand monsieur Crouzet entrainait Robert Monclar au champ de Mars...

 

 

De mémoire de "vieux"privadois, la place principale de la préfecture a toujours été le théâtre d'actes hautement militaires ou sportifs.

Avant guerre la garnison étant importante les "garde à vous, repos..." se déroulaient parfois en dehors de la caserne; les dirigeables

furent basés sur la place même. Quand ils s'élevaient à quelques dizaines de mètres de haut ils étaient toujours attachés par corde

amarrée à un poteau. Les aérostiers étaient courageux mais pas téméraires...

Le champ de Mars fut le terrain de prédilection des manifestations "à grands spectacles". Il accueillit les cirques Pinder, Amar,

Bouglione ; les fêtes foraines du mois d'Août, les grands concours de boules de Juillet, les feux d'artifice républicains des 14 Juillet

et la cérémonie d'allégeance des Privadois au "maréchal" en 1943...

Certains se souviennent des sprints d'avant guerre de l'athlète Rochegude sur la terre du champ qui servait encore de piste de

sprint court aux collégiens ; là les élèves du Cours complémentaire et du Bahut étaient chronométrés par les enseignants Crouzet,

Lemaire, Serre et Fredon...

Christian Orjas fit quelques jets au disque mais n'insista pas devant les regards réprobateurs des passants. Mais les grandes

manifestations sportives de la place étaient les rencontres de hand-ball avec les équipe d'Aubenas, de l'Ecole normale et du

Bahut ; chaque jeudi d'hiver la jeunesse sportive se donnait rendez vous autour des deux terrains de jeu ; les supporters d'une

équipe donnée se postaient bien groupés sur un même côté de terrain ;.les trois "grosses" équipes étaient le Bahut de Crouzet,

le Collège d'Aubenas de Serre et l'Ecole Normale de Tirman.

Jouxtant la place et délimité par des barrières en béton le stade "Paul Rascle" accueillait les basketteurs, les sauteurs en

hauteur et longueur ainsi que les spécialiste du tour de piste. Sur la photo ci-dessous nous voyons le jeune Robert Monclar

réaliser un joli saut sous les yeux de son coach Roger Crouzet ; plus tard cet athlète devint le plus grand basketteur Français

de tous les temps ; à droite , sur le dos de la photo, son texte écrit en 1956 rend hommage à Monsieur Crouzet...

 

 

 

 

 

 

 

De nos jours les clameurs sportives se sont éloignées du champ de Mars ; la place est devenue un parking (bientôt payant ?) et le stade Paul Rascle a vu un terrain de boules remplacer le petit terrain d'athlétisme, les voitures et les vieux joueurs de "Longue" ont remplacé les jeunesses sportives...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Jacques Lemaire élève du Bahut puis Prof de Gym ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Roger Crouzet dans la vallée de l'Ibie