LE BAHUT C'ETAIT LE HAND !!!!

 

 

                            Les Minimes en 55/56

.

 

 

 

 

 

 

 

0-robert-4.jpg

                                            Grasset  Imbert   Demicheau    Delolme  Moulin

                                               X    Bravaisso  Rémy  X   Moulin

 

 

 

L'épopée de l'équipe cadets de Hand en 56/57

 

Dans la tradition de ses aînées qui trustèrent les performances dans l'Académie, cette équipe marqua l'histoire du hand en Dauphiné Savoie.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo archives J.C Mazzon 

 

Sur la photo ci-dessus prise au Champ de mars un samedi après midi de plein air, nous voyons l'équipe d'Aubenas en position d'attaque... Il semble bien d'après l'expression et les regards des défenseurs qu'un shoot vient d'être déclenché...

Les rencontres avec l'équipe "de l'autre côté de l'Escrinet" d'André Serre (ex collégien) étaient très disputées...

N'est ce pas Jean-Claude Mazzon que l'on voit grimacer quelque peu... Roland Chazal protège son aile...

Serait-ce une version sportive du "sous préfet aux champs" avant la 1/2 finale de 1956 à Grenoble ? Le goal keeper Claude Vieules est très souriant déjà balle en main...

On ne peut pas dire que Henri Bouvier et les autres semblent inquiets....

 

Les "cueilleurs de pâquerettes" sont :

Premier rang : Yvon Berthon, Henri Bouvier, André Saniel, Charbonnier.

Deuxiéme rang : J.C Mazzon, Gandon, Rigaud

Debout : Claude Vieules

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ET OUI C'EST L'EQUIPE DE HAND "CADETS" CHAMPIONNE D'ACADEMIE 56/57 !!!

 

 

Photos archives : H.Bouvier

et J.-C. Mazzon

 

 

 

 

 

 

Le Palmarès du championnat d'académie "Cadets"56/57

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous rendons lisible le palmares : En poule de qualif :

Victoires sur Aubenas 16-9 et 10-2,

Victoire après deux matches "plus que disputés" contre l'Ecole Normale de Privas coaché par M. Tirman sur le Champ de Mars 8-6 et 4-2.

Victoire à Valence en 1/8 de finale contre le CM Crest 6-3,

Victoire en 1/4 contre le Péage de Roussillon 7-6 dans un match "Apocalypthique",

Victoire en 1/2 finale 8-3 contre Rumilly et le sacre contre le CA Gap à Crest 11-6.....

 

Après la victoire, le goal, l'ami Vieules se fit "tondre" les cheveux... Sur le dos de la photo des vainqueurs, il s'excuse d'être absent et pour cause, le principal qui appréciait pourtant les exploits sportifs de ses élèves ne l'avait pas autorisé (sous la pression de quelques profs grincheux) à figurer sur la photo officielle ci-dessous.... Le goal Vieulles écrit de sa main "je n'y suis pas mais je compatis à votre chagrin de ne pas m'avoir sur cette photo parmi vous" et il ajoutait "n’oubliez pas que par ma corpulence j'occupe toute la cage et ainsi il m'est facile d'arrêter les tirs".

 

Vieulles avait de l'humour et du panache...

 

 

 

.

 

 

 

De Gauche à Droite : Debouts : Crouzet coach, Berthon, Gandon, Bouvier, Rigaud

 

Assis : Saniel , Charbonnier, Mazzon

 

 

Mais où était donc passé Claude Vieules, nous croyons savoir qu'il fut interdit de photo à cause de sa coupe de cheveux "intégrale"... pourtant le Principal Monsieur Lesbros était un fan de l'équipe de hand , allez donc savoir .

 

 

 

 

Voilà comment ça s'est passé ...

 

 

Dés le match terminé contre Gap, toute l'équipe entoura Claude Vieules.... Celui-ci s'était engagé à se faire tondre la tête si le Bahut gagnait pour la deuxième fois consécutive le titre...

 

Pour l'encourager à passer à l'acte ses camarades "l'accompagnèrent" jusque chez le coiffeur de Crest le plus proche qui s'avéra être une coiffeuse. Claude entra seul... et fit sa demande... d'être tondu... La coiffeuse hésita à s'exécuter et il fallu l'intervention de Roger Crouzet pour qu'elle entreprenne sa"tâche".

L'équipe du Collège commentait en regardant par la fenêtre l'avancement de la "coupe" intégrale... Roger Crouzet se frottait le menton de plaisir...

Mais le lendemain vendredi, l'arrivée de Claude dans la cour du Bahut ne passa pas inaperçue... Le prof de maths moins fair-play que Roger ne supporta pas un moine dans sa classe... Mais Claude devint la vedette des rues privadoise... Comme de plus le héros des écrans cinémascopés était Yul Bruyner !!!!

Le temps passa et Claude retrouva sa belle chevelure mais son "fait d'armes" resta très longtemps dans les mémoires des collégiens... Aussi longtemps que la renommée des équipes de hand du Bahut...

Jusqu'à nos jours !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

EQUIPE TYPE DU BAHUT

 

 

 

 VIEULES                                    

Charbonnier                 Saniel             Gandon

 

Mazzon              Berthon                      Bouvier

 

Entraineur : Crouzet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
                                                                           

 

56/57!!! LA PLUS BELLE !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir gagné les titres de champions Drôme-Ardèche ils s'imposent au niveau de l'Académie en "CADETS ET EN JUNIORS",

LA MEME ANNEE !!!

 

 

                             

L'EQUIPE JUNIOR                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo Le Dauphiné Libéré

Archives Christian Orjas

 

 

 

 

 

Mais pour en arriver là ils avaient d'abord été champions Drôme Ardèche...

 

 

 

 

 

Les articles qui suivent sont du Dauphiné Libéré:

 

Championnat Drôme - Ardèche :

 

Continuant sa série de victoires, l'équipe junior de handball du Collège Classique de Privas vient d'ajouter une nouvelle victime à son tableau de chasse : l'E.N d'Instituteurs de Valence.

C'est une victoire qui compte, étant donné que l'Ecole Normale de Valence partait grande favorite de ce tournoi universitaire. Voici donc notre équipe junior championne Drôme Ardèche O.S.S.U de handball.

 

Quand nous faisions nos pronostics, il y a 15 jours, nous ne croyions pas voir si juste et un peu de chauvinisme entrait dans nos anticipations optimistes.

 

Ce que fut le match ? Une sortie serrée, menée à un train d'enfer, du début à la fin, par deux équipes décidées à arracher la décision. Mais le jeu resta correct et l'arbitrage fut excellent.

 

Superbement emmenés par leur capitaine Robert Moulin, qui marqua 4 buts, tous les joueurs se distinguèrent : Maurice Silhol dans les bois, fut magnifique de réflexes et rétablit de nombreuses situations, Veysseyre et Martinet, à l'arrière, firent de l'excellent travail de neutralisation. Martinet devait de plus marquer 2 buts. Christian Orjas fut lui-même et se donna à fond en marquant 4 buts. Quand aux deux ailiers Chapus et Rouvière, excellents stratèges, ils surent donner le change et attirer sur eux la défense adverse permettant ainsi à leurs camarades de concrétiser. Signalons un but pour Rouvière et un pour Pontal (remplaçant) qui employa bien les 5 minutes qu'il passa sur le terrain.

 

L'équipe cadets composée comme suit : Vieules, Gandon, Figaud, Saniel, Mazzon, Berthon et Bouvier, devait elle aussi, enlever le championnat Drôme-Ardèche en s'assurant la victoire sur l'équipe du Collège du Péage de Roussillon par 7à 6.

 

Excellente journée en somme pour notre Collège Classique.

 

Nous ne saurions terminer sans féliciter l'artisan de ses succès, M. Roger Crouzet le dévoué Professeur d'Education Physique, qui, par ses méthodes d'entraînement et l'intérêt qu'il porte à ses jeunes équipiers, a pu obtenir de si beaux résultats.

Vieules 7

 

 

 

 

 

 

ET MAINTENANT LES FINALES D'ACADEMIE

CADETS ET JUNIORS A CREST...

 

 

 

LES CADETS champions 56/57 !!!

 

 

Malgré le bélino du Dauphiné Libéré ont reconnaît de gauche à droite :

MM. Lesbros, ?, Mazzon, Saniel, ?, Crouzet, Vieules, ? , ?, ?

 

Photo et texte : D. Libéré

Archive : Christian Orjas

 

COMPTE-RENDU DES DEUX FINALES VICTORIEUSES

 

Donnons la parole à nouveau aux reporters du "Dauphiné libéré"

 

Les personnes présentes, jeudi 4, à l'arrivée du car ramenant nos potaches de Crest, ont été bien surprises :

 un Yul Brynner en descendait. C'était Claude Vieules le sympathique goal de l'équipe cadets de handball du Collège. Pourquoi était-il crâne rasé ? ...

Nos jeunes collégiens venaient d'enlever le titre de champions d'Académie en battant l'équipe correspondante du C.A de Gap par 11 à 6 et Claude avait tenu la promesse faite en cas de victoire.

Le match, correct dans l'ensemble, fut joué très rapidement. Pratiquant un jeu plus aéré que celui de leurs adversaires, les cadets arrivaient à la mi-temps avec un score de 7 à 3 en leur faveur. La seconde mi-temps voyait leur supériorité s'affirmer et l'équipe composée de Vieules, qui fit une partie remarquable, Charbonnier, Rigaud, Gandon, Calvat, Mazzon, Bouvier et Berthon transcendant (il marqua 7 buts et fut le meilleur) enlevait de haute lutte ce titre amplement mérité.

Fortement encouragés par de nombreux supporters, nos juniors entraient en lice peu après.

Le début fut pénible ; les Gapençais marquèrent 3 buts en 10 minutes. Mais notre équipe releva cette mauvaise situation pour arriver à la mi-temps sur le score de 5 à 5.

Gonflés à bloc par les judicieux conseils de leur professeur M. Crouzet et la présence de leur chef d'établissement M. Lesbros (venu spécialement de Privas pour encourager ses équipes)  nos juniors partaient à l'assaut de la victoire.

Quatre buts, marqués à intervalles irréguliers, devaient là, leur assurer malgré un sursaut d'énergie de l'équipe de Gap qui expédia par deux fois la balle dans les filets de notre remarquable goal Maurice Silhol.

Et c'est par 9 à 7 que notre équipe junior devenait elle aussi championne d'Académie.

Nos joueurs sont à féliciter pour leur fair-play, ne voulant pas répondre à une équipe qui associa parfois le judo au handball, ce qui aurait pu être évité par un arbitrage un peu plus sévère.

Moulin, le capitaine, avec son brio habituel, conduisit son équipe à la victoire en marquant 3 buts et en imposant la discipline à une équipe quelque peu survoltée. Chapus, malgré une forte sinusite, se démena comme un beau diable et marqua le but égalisateur.

Rouviére, avec son sens de la place, fit merveille et marqua 2 buts

MPontal (remplaçant Veysseyre blessé) fut à la hauteur de la tâche. Les gros gabarits Martinet et Orjas stoppèrent maintes fois la ligne d'avant adverse. Martinet marqua, de plus, trois buts.

Quant au goal Silhol, il fut transcendant et fit une deuxième mi-temps sensationnelle, ne concédant que 2 buts.

 

     

 

 

L'arrivée des champions !!!