Bahut 001

 

 

        Les documents de cette page nous ont été confiés

       par Monsieur Jean Luquet élève de Terminale en 1945

                                                

                                          Remerciements

 

Luquet

                                                                                        Photo Monsieur Jean Oisel professeur des sciences physiques

         

                           

 

                Les " Terminales" de Monsieur Mazauric

 

 

 

Ter 45

 Au " Paradis " : Nougier -   -   -   - Palix - Joubert - Arnaud -    - François Martel

Sur la montagne : Petit -   - Nicolas - Jean Luquet -    - Jean Faugier - Martin - Rey - Vidal

A l'étage : James - Mohy - Liautaud - Mély - Couvert - Thibon -    - Jonac

Au rez de chaussée : Melles Béraud - Bréband - Mazoyer - Monsieur Mazauric - " Sycorax " - Melles Maurier - Claude Grasset - François

 

 Bahut 005

     

 Bahut 006

 

 

 Bahut 007

 

 Bahut 008

 

 Picut 001

 

Picut 002

 

 

Picut 003

 

 

   En 1927 l'Association des anciens élèves du Collège classique comptait 305 membres ce qui est considérable .

   Ce nombre représente environ plus de deux années d'élèves de la Sixième à la Terminale en considérant le nombre d'élèves du Bahut sur la photo ci - dessous prise précisemment en 1927 .

 Bahut 1927

 

   Notre Cercle des élèves a eu un nombre maximum de 70 adhérents ce qui représente un peu plus de deux classes  en 1960 ( en considérant que le nombre des élèves d'une classe est la somme des élèves des sections de cette classe ) .

  Les élèves de 1927 étaient plus motivés d'entrer dans l'association que ceux de notre époque où l'individualisme a pris le dessus sur toutes les formes de camaraderies . Le Collège classique avait une apparence toute britannique dans son organisation , ses coutumes la distribution des prix par exemple . Les pères enoyaient leurs fils au Collège perpétuant la tradition des " bonnes familles " privadoises toutes issues de l'Etablissement scolaire de la place des prisons ; les parents disaient " mon fils est au Collège " à la manière des membres de  la Gentry anglaise disant " mon fils est à Oxford ".

  Force est de constater que notre association des " Eleves et Professeurs retrouvés " a profité de cette " tradition bourgeoise " en accueillant heureusement les ex-collègiens qui constituaient 95 % de ses adhérents .

 

 

 

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !